La crise immobilière touche tous les pans de la société, en priorité les plus démunis et les plus modestes
mais aussi les classes moyennes. Celles et ceux qui y sont né‧es, qui sont venu‧es y habiter, qui y étudient,
qui y travaillent, tou‧tes y sont confronté‧es.

Pour faire de la grande manifestation du samedi 20 novembre à 15h à Bayonne, une réussite populaire, plurielle et mobilisatrice, toi aussi rejoins l’appel à manifester en ajoutant ton nom à un des « Appel des 100 » qui sera publié d’ici la manifestation.